Coïtus

Play Fair, Play Safe
Pour des coïts joyeux, offrez le Bonheur et la séduction à vos partenaires, pas les MST…Les Sœurs créent le premier outil de prevention santé.

Et puis, dès 1981, une maladie nouvelle apparaît dans la communauté gay de San Francisco qui sème stupeur, désolation, souffrance. Une maladie qui s’attrape par le sang, par le sperme, par la fécondation, par tout ce qui est à la base de la Vie. Alors nos Sœurs, plutôt que d’interdire l’AMOUR physique qui permet à l’individu de se libérer des interdictions religieuses de tout bord, ont choisi de promouvoir l’amour heureux, l’amour libre qui se fonde sur le respect de soi, sur celui de ses partenaires. En 1982, elles sont les premières au monde à diffuser un petit pamphlet, oserai-je une bulle, intitulé « Play Fair, Play Safe ». Les relations amoureuses entre personnes consentantes ne sont pas péché, Saint Latex et Saint Gel à Queue nous protègent, nous enveloppent et nous enduisent pour nous conduire sur les chemins de l’extase. Elles invitent chacun(e) à prendre soin de soi, dans chacune des relations plus ou moins hard que nous avons avec les autres. Cette volonté de renvoyer chacun(e) à ses responsabilités participe de ce respect et de cette amour de soi et des autres que l’esprit des Sœurs développe depuis le début .

Alléluia mes enfants !!! faite l’amour dans la joie et de nombreuses fois avec des partenaires de tous les genres !!! et si possible avec du sperme non contaminant et des orifices impeccable le plus possible, c’est si agréable pour tout le monde. Bien sûr comme le dit la Sœur Prieure, rien ne vaut une bonne bourre rondement menée, et si possible quand chacun(e), est en confiance avec ses partenaires.

Les textes qui suivent sont une traduction et une interprétation complémentaire de l’édition corrigé par les Sœurs lors du 30e anniversaires de « Play Fair », et enrichie par de nouveaux thèmes. Nous remercions toutes les Sœurs qui ont participé à ce travail.

Alors, n’oubliez pas, si ça gratte, ça picote, ça démange,

Ça brule, ça coule, ça suinte … (Un vrai poème ….) ou, si ça décor ton sexe et/ou ton anus, depuis déjà un certain temps, comme des boutons, des plaques, des chancres, des cloques… bref !!! plutôt que de refiler ça à tes partenaires, fais un test.

Soyez attentif à vous,

Et le prochain plan cul vous le rendra !